Le Jeu du visage

Le Jeu du visage

Le Jeu du visage retrace l histoire de la photographie de portrait. uvre de l’un des éminents critiques internationaux, cet ouvrage livre une analyse et un point de vue inédits sur l histoire de ce genre photographique en s intéressant aux personnes situées tant derrière que devant l objectif, ainsi qu à la relation entre le photographe et son modèle, passionnante et propre à ce genre.

L’approche de l’auteur pour décrypter l’art du portrait est multiple. Il replace le genre dans son contexte historique, politique, économique et social. Il le met en perspective à travers les évolutions techniques du medium et les développements de ses moyens de diffusion. Max Kozloff s’attache également à souligner les dimensions philosophiques les concepts d identité et d altérité qui sont engagées dans les problématiques de la représentation du visage humain.

Abondamment illustré d images en noir et blanc et en couleur plus de 300 , l’ouvrage aborde un très vaste éventail de styles et de mouvements. Edward Sheriff Curtis, Martín Chambi, les pictorialistes, les futuristes italiens, Brassaï, les portraits dit de propagande, Weegee, Cecil Beaton, en passant par la révolution opérée par August Sander, l ouvrage propose une lecture approfondie des enjeux du portrait jusqu à la revisite du genre. Les artistes, plus particulièrement depuis les années 1960, se le sont approprié pour le manipuler et le faire basculer dans l imprévisible : le portrait dissimule puis expose des motifs subversifs.

Lorsque les artistes décident de photographier leur propre personne, ce mode intime d abandon met en rivalité désir et présence dans un théâtre peuplé de doublures fictives et parfois délirantes. Certains s inventent de multiples egos, prenant parfois les traits du sexe opposé ou d une (ré)invention totale de leur identité. Depuis Cindy Sherman, les portraits ou autoportraits de Lucas Samaras, Yasumasa Morimura, Gary Schneider ou Thomas Ruff dépassent le jeu social limité dans le cadre et superposent d autres préoccupations. Le visage est devenu l’outil d interrogations plus vastes.

Le genre du portrait photographique joue un rôle catalyseur de nombreux enjeux à l’uvre dans la photographie. Du portrait documentaire au portrait artistique, du portrait de studio classique aux portraits proposant une passionnante analyse des rôles sociaux, ou encore du photomaton-vérité à l autoportrait-mise en scène de soi, les six chapitres de l ouvrage entendent montrer comment la lecture du genre a changé et évolué, et comment s est produite l’inflexion du regard.

Le Jeu du visage
Le Jeu du visage : le portrait photographique depuis 1900
de Max Kozloff, Philippe Mothe

Le Jeu du visage : le portrait photographique depuis 1900
Éditeur: Phaidon Press
Parution: Juin 2008
Pages: 416 - 300 photographies couleur
ISBN-13: 978-0714899794

 

    1144