Larmes salées

Larmes salées

Personne ne sait exactement pourquoi les niveaux d’eau changent dans le golfe du Bengale, mais pourtant ils changent. Dans l’extrême sud-ouest du Bangladesh, Munem Wasif nous montre par des photographies saisissantes les conséquences du réchauffement climatique et de la culture intensive de la crevette sur l’écosystème de son pays.

La salinité a augmenté et l’agriculture traditionnelle n’est plus possible. Les oiseaux, poissons, insectes et tout ce qui vivait sur cette terre ont été brûlés par la tyrannie de l’eau saumâtre. Une famille a besoin de six cruches d’eau par jour et doit parcourir près de 11 km pour les obtenir, se moquant de la boue qui monte jusqu’aux genoux pendant la saison des pluies et affrontant la terrible morsure du froid l’hiver.

Ainsi six millions de personnes endurent une catastrophe provoquée par le manque d’eau douce. Ces images singulières sont l’expression forte de ce qu’a pu ressentir Munem Wasif au cours de son reportage.

Larmes salées
Larmes salées
de Munem Wasif

Larmes salées, de Munem Wasif
Éditeur: Images Plurielles
Parution: Mai 2011
Pages: 120
ISBN-13: 978-2919436019

 

    321