L’image révélée

L'image révélée

Au moment même oû Daguerre fixait l’image sur une plaque de cuivre argentée, William Henry Fox Talbot parvenait à la transposer sur papier au moyen d’un négatif reproductible par contact. Esthète pétri d’érudition, ce parfait gentleman nomme son invention calotype, littéralement « la belle image ». Le procédé séduit les amateurs par la subtilité des textures et la délicatesse des contrastes ; il enthousiasme les voyageurs éclairés qui trouvent le papier plus commode et plus résistant aux variations climatiques que les supports métalliques ou, plus tard, le verre. Les cent dix-huit oeuvres reproduites ici révèlent l’influence persistante de la peinture et de la gravure, et reflètent une Angleterre victorienne, fidèle à ses passions classiques : le paysage considéré comme un creuset de l’identité anglaise ou le romantisme des ruines. Quant aux vues du Sud de l’Europe ou de l’Inde, elles ravivent le souvenir du Grand Tour et d’une civilisation du voyage alors à son apogée.

L'image révélée
L’image révélée : Premières photographies sur papier en Grande-Bretagne (1840-1860)
Roger Taylor, Dominique de Font-Réau

L’image révélée : Premières photographies sur papier en Grande-Bretagne (1840-1860)
Éditeur: Nicolas Chaudun
Parution: Juin 2008
Pages: 128
ISBN-13: 978-2350390536

 

    990