Retour article »  https://www.livresphotos.com/livres-de-photos/livres-photos-en-anglais/i-am-cuban,2225.html

vendredi 8 avril 2011

I am Cuban

I am Cuban, de Helena De Braganca, Ralph Gibson, Pedro Juan Gutierrez

Helena De Braganca, Ralph Gibson, Pedro Juan Gutierrez
I am Cuban

    informations pratiques : I am Cuban

  • Langue : Anglais,Espagnol, Italien
  • Éditeur : Damiani
  • Date Parution : Mars 2011
  • Reliure : Relié - Dos carré cartonné
  • Pages : 168
  • ISBN-10 : 8862081596
  • ISBN-13 : 978-8862081597
  • Photographe © : Ralph Gibson Helena De Braganca
  •  © : Helena De Braganca, Ralph Gibson, Pedro Juan Gutierrez
    Notre avis:
  • Intérêt du sujet  : 9/10
  • Texte : 9/10
  • Photo : 10/10
  • Présentation : 9/10

Je suis cubaine est une exploration de la vie en grande partie sans-papiers du peuple cubain. Voyager couramment à Cuba entre 2007 et 2009, les travaux d’Helena De Braganca contraste avec les images bien connues d’un île en décomposition, Cuba, on mettant en évidence une section transversale de Cubains dans les portraits étonnamment sérieux et évocateur.

Helena De Braganca fixe son objectif sur les segments de la société cachés de la vue les prostituées, les homosexuels, les travestis, punk rockers et échangistes.

Pour eux, l’appareil photo d’Helena De Braganca est devenue à la fois un refuge et un stade. Bien que n’étant pas une déclaration politique, les images reconnaître la réalité cubaine contemporaine de la pauvreté généralisée dans les visages fatigués, jeunes et vieux. Parmi les artistes, les musiciens et les citoyens ordinaires Helena trouvé une énergie créatrice, la vitalité et le désir irrépressible de se connecter au reste du monde.

I am Cuban is an exploration of the largely undocumented life of the Cuban people. Travelling extensively in Cuba between 2007 and 2009, Helena’s work contrasts with the well-known images of an isolated, decaying Cuba to highlight a cross-section of Cubans in startlingly earnest and evocative portraits. Helena fixes her lens on segments of society hidden from view – prostitutes, gays, transvestites, punk rockers and swingers. For them, Helena’s camera became both a safe haven and a stage. While not a political statement, the images acknowledge the contemporary Cuban reality of pervasive poverty in weary faces, young and old. Among artists, musicians and ordinary citizens Helena found a creative energy, vitality and irrepressible desire to connect to the rest of the world.

I am Cuban
I am Cuban
de Helena De Braganca, Ralph Gibson, Pedro Juan Gutierrez