Photographies de Sir Cecil Beaton et Georg Oddner

Photographies de Sir Cecil Beaton et Georg Oddner

Exposition de photographies de Sir Cecil Beaton et Georg Oddner

Centre culturel suédois du 2 décembre 2005 au 19 février 2006 Entrée libre Du mardi au dimanche de 12h à 18h. Nocturne le mardi jusqu’à 21h

Le jeudi 8 décembre à 19h30 : la projection du film La Reine Christine

Le vendredi 9 décembre à 19h30 : la projection du documentaire Garbo

Garbo rencontre Bergman

A l’occasion d’un séjour dans son pays natal, la divine Greta Garbo rencontra le géant du cinéma suédois Ingmar Bergman dans les ateliers de Svensk Filmindustri. Aujourd’hui, cette exposition renouvelle la rencontre… sous forme imaginaire.

Le visage de la farouche Garbo, immortalisé par Sir Cecil Beaton et Clarence Sinclair Bull, partage les cimaises avec Bergman et ses acteurs fétiches, saisis dans les années 1950 par l’objectif de Georg Oddner, l’un des plus grands photographes suédois de l’après-guerre.

Cent ans après sa naissance, Greta Garbo (1905-1990) est toujours l’une des Suédoises les plus connues dans le monde. Le mythe Garbo dépasse de loin la somme de sa vie et de ses rôles. Les photos qui l’ont immortalisée y ont contribué au moins autant que ses films.

Photographies de Sir Cecil Beaton et Georg Oddner
Greta Garbo, 1946
Epreuve à la gèlatine argentique, 28,5 x 24,3 cm © Sir Cecil BEATON (1904-1980) © Nationalmuseum Stockholm

La carrière de Garbo débute à Stockholm, mais sa reconnaissance internationale n’intervient qu’après son arrivée à Hollywood en 1925. Bien loin des stéréotypes de la beauté féminine, ce sont ses traits androgynes, exotiques pour les Américains, qui font d’elle une star.

La Metro-Goldwyn-Mayer, pour lancer sa carrière, a systématiquement recours aux portraits photographiques. Le photographe qui prendra le plus grand nombre de clichés d’elle est Clarence Sinclair Bull.

En 1946, la carrière cinématographique de l’actrice achevée, le portraitiste mondain britannique Cecil Beaton fait une série de photos de Garbo.

Ces portraits à peine retouchées laissent deviner les premières traces laissées par le temps sur ce visage à la beauté singulière. Après être longtemps apparue comme une icône, Garbo, à travers l’objectif de Beaton, révélera une forte personnalité.

Georg Oddner (né en 1923) fut musicien de jazz avant de devenir l’un des grands photographes suédois de l’après-guerre.

Comme les deux Américains Richard Avedon, son maître, et Irving Penn, Oddner conjugue des mondes en apparence inconciliables, tels que la photo documentaire et la photo de mode.

JPEG - 55.8 ko
Autoportrait, 1953, reprint 2004
Epreuve à la gèlatine argentique, 48,7 x 39,6 cm © Nationalmuseum Stockholm © Georg Oddner

Il est notamment remarqué dans les années 1950 pour une série de portraits pénétrants d’Ingmar Bergman et de ses plus grands acteurs, réalisés au Théâtre Municipal de Malmö.

Ces photos, dont certaines n’avaient jamais été montrées, dévoilent l’univers du maître et de ses comédiens. A la même époque, Oddner se voit confier le soin de photographier la création de la pièce Peer Gynt (1957) d’Ibsen.

Il parvient alors à restituer le travail magistral de mise en scène de Bergman.

L’exposition représente également Bergman en tant que cinéaste, pendant le tournage de Gycklarnas afton / La nuit des forains (1953).

Ces images ont un caractère à la fois documentaire et puissamment suggestif.

On y retrouve les visages des grands acteurs que Bergman fit jouer dans ses films, ceux de Bibi Andersson, Max von Sydow, Ingrid Thulin et Naima Wifstrand.

Centre culturel suédois 11, rue Payenne 75003 Paris Tel : + 33 (0) 1 44 78 80 20 Fax : + 33 (0) 1 44 78 80 27 info ccs.si.se Métro : St-Paul-le-Marais, Chemin Vert où Pont Marie Heures d’ouverture : L’accueil est ouvert du mardi au vendredi de 10h00 à 13h00 et de 14h00 à 17h30 Les expositions et le Café suédois sont ouverts du mardi au dimanche de 12h00 à 18h00.

Source : Centre Culturel Suédois

Centre culturel suédois